Vol à l'étranger

Conversion d’une licence canadienne à l’étranger

L’interchangeabilité des licences d’équipage de vol entre les États membres de l’OACI n’a pas encore été atteinte, mais un citoyen d’un État membre qui détient une licence d’équipage de vol valide émis par cet État serait normalement admissible à une reconnaissance de l’expérience ou des crédits pour l’émission d’une licence canadienne équivalente. Les Manuels de Licences du Personnel décrivent les crédits spécifiques.

Le Canada est un pays membre de l’OACI, ce qui signifie que les licences du pilote délivrées par les écoles de pilotage canadiennes sont reconnues dans les pays suivants: États Membres (Format PDF). Cela ne signifie pas que vous pouvez voler dans tous ces pays avec une licence canadienne, mais que votre licence peut être facilement convertie aux normes de l’un de ces pays.

Licence privé

Si vous avez toute l’expérience de vol nécessaire, les autres pays exigent généralement rien de plus qu’un vol de contrôle et un certificat médical valide pour convertir une licence de pilote privée.

Licence commerciale

La licence commerciale exige habituellement un examen écrit sur les lois locales des airs et un essai de vol court afin de convertir une licence canadienne à l’étranger.

Licence ATPL

L’effort nécessaire pour convertir votre licence de pilote de ligne canadienne pour être utilisable dans un autre pays dépend du pays en question et de votre expérience.
Certains pays exigent que vous réussissiez l’ensemble des examens écrits : IFR, multi-moteur et ATPL ainsi que les tests en vol. D’autres pays vous demandent simplement de payer une redevance. Pour plus d’informations, contactez l’autorité de l’aviation locale.